« Les cités-États européennes et la fiction d'AthènesOriente-toi tout seul »

Les fleurons européens, de l'Amérique à l'Inde

Le groupe industriel indien Tata rachète Jaguar et Land Rover à Ford, signale le site de la BBC.
Le passage de ces deux compagnies britanniques en mains américaines (respectivement en 1989 et en 2002) semblait indiquer que les États-Unis avaient fini de prendre le leadership économique à la Grande-Bretagne, qui fut jadis la super-puissance économique du globe et la première marine du monde.

Or, comme une poignée de sable s’écoulant d’une main, ce pouvoir s’enfuit. Ford se porte mal alors que le dollar est faible et l’économie a plongé suite à l’éclatement de la deuxième grand bulle spéculative en huit ans.

Nous voyons que les capitaux viennent désormais des pays du Moyen et de l’extrême-Orient que les Européens et les Américains avaient appelé, de façon un peu condescendante, des “colonies", puis le “tiers monde". Pays possédant une grande tradition commerçante par ailleurs.

Il ne faut pas forcément avoir peur de cette évolution. Un patron d’entreprise en vaut bien un autre, pourvu qu’il sache mener sa barque avec rigueur et humanité. Mais la tristesse doit aller vers l’effondrement du rêve américain.

Naguère, on écrivait has been to America - pour faire compliment à quelqu’un en Inde. Aujourd’hui un capitaine d’entreprise américain peut se contenter d’écrire HB sur la carte de visite: has been.

Aujourd’hui, il doit descendre de sa chaise, ouvrir la porte et offrir cérémonieusement un siège à son nouvel employeur venu d’Asie. Et peut-être qu’il se dit que le monde est injuste. Et pourtant c’est sa faute : dans son idéologie de l’oisiveté, il trouvait que délocaliser était une idée formidable qui lui permettrait de travailler moins tout en gagnant plus.

En fait, donner du travail aux Indiens ou aux Chinois était une bonne idée; priver des Américains de job en était une mauvaise. Alors les uns sont devenus riches et les autres sont devenus pauvres. C’est la loi de l’économie.

Mais l’Europe dans tout cela? Elle ne se porte pas trop mal. Peut-être qu’elle pourrait voir la propriété de ses fleurons revenir à la maison?

  Jeudi 27 Mars 08 08:22:57, par admin   , 362 mots, Catégories: Géostratégie ,

Aucun commentaire pour le moment